Comment négocier son assurance emprunteur ?

    L’assurance emprunteur est obligatoire pour tout emprunteur qui veut voir sa demande de crédit aboutir. Cette assurance constitue une garantie pour la banque ou l’établissement prêteur. Dans le cas où le débiteur décède avant le remboursement effectif des dus, c’est cette assurance souscrite qui va rembourser le restant à payer à sa place. C’est également le cas si le débiteur se trouve dans l’incapacité de rembourser à cause d’une maladie, d’un accident ou de tout autre incident. En d’autres termes, la souscription à une assurance est une des pièces maitresse pour obtenir un crédit.

    Combien coûte une assurance emprunteur ?

    Si les crédits connaissent actuellement un développement considérable, c’est grâce à la baisse historique des taux enregistrée depuis 2016. Cette tendance est encore maintenue et va poursuivre dans cette voie jusqu’en 2020. Parallèlement, il y a l’assurance obligatoire qui est indissociable du crédit. Son coût n’a pas pour autant diminuer. Ce coût, relativement élevé représente un facteur de la réussite du crédit effectué. L’emprunteur qui a réussi à trouver une assurance au meilleur prix bénéficie de plus d’avantage qu’un autre qui a souscrit à une assurance plus coûteuse. Si le client accepte la proposition faite par son banquier, le coût de cette assurance peut être supérieur à l’intérêt à payer.

    Il arrive parfois que les établissements bancaires obligent indirectement les clients à souscrire avec une compagnie d’assurance qui travaille de pair avec eux. C’est une façon de compenser le taux d’intérêt. Pour éviter de tomber dans ce piège, il est vivement recommandé de recourir à la concurrence. En mettant en parallèle plusieurs assureurs, le client a de fortes chances de faire baisser le prix. Dans le cas où l’établissement bancaire, c’est que le piège est bien réel et le mieux à faire est de trouver un autre créditeur. Mais il est également possible de changer d’assurance en cours de contrat. L’assurance doit être renouvelée chaque année, c’est le moment propice pour changer d’assureur.

    Quelles sont les étapes d’une bonne négociation ?

    Avant la signature du contrat de prêt, la banque vous donne les informations qui font référence à leurs exigences en matière d’assurance. Ces informations tournent autour des critères recherchés et approuvés par l’établissement. Il ne reste plus qu’à chercher les mêmes critères dans les offres disponibles auprès d’autres assureurs. Si le client trouve une compagnie qui propose les mêmes conditions et les mêmes clauses, la banque ne peut qu’accepter.

    Le recours à un courtier peut aussi épargner l’emprunteur de chercher une aiguille dans une botte de foin. Le courtier en assurance travaille dans un réseau, il peut soumettre plusieurs propositions et conseiller la meilleure issue pour la meilleure souscription à faire.

    Néanmoins, il est recommandé de se pencher sur votre contrat d’assurance avant toute signature. Préférez une assurance sur-mesure et négociée, en fonctions des risques auxquels vous vous exposez.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *