Les essentiels à savoir pour choisir son assurance habitation

    Souscrire à une assurance habitation est indispensable autant pour le locataire, que pour le propriétaire. Cette assurance permet de couvrir son logement au cas où des sinistres surviendraient, mais il reste à savoir quelle couverture choisir. Le choix de cette couverture va dépendre de plusieurs facteurs.

    Les garanties d’une assurance habitation

    Les garanties communes d’une assurance habitation concernent les dégâts liés aux incendies, aux vols ou aux sinistres provoqués par les eaux. À ceux-ci s’ajoutent les garanties secondaires. Il s’agit de services annexes directement liés aux biens immobiliers qui, bien entendu, apportent à l’assuré plus de protection. Les personnes qui bénéficient de ces services peuvent par exemple profiter de l’intervention d’un serrurier au cas où un vol ou un cambriolage s’est produit dans leur domicile. Il est important de savoir que les dommages causés par les catastrophes naturelles ne sont pas toujours inclus dans le contrat. Il en est de même pour les dommages qui atteignent les endroits annexes de la maison comme le jardin ou le garage. De ce fait, avant de conclure un contrat, il est important de s’informer sur les sinistres qui seront couverts. Il faut aussi bien examiner dans quelles conditions ils seront couverts.

    Les facteurs de variation du montant de l’assurance habitation

    Différents facteurs peuvent influencer la facture d’assurance logement d’où l’intérêt de bien choisir son assurance habitation. En premier lieu, la franchise est prise en compte. C’est une somme de 100 à 400 euros par sinistre qui sera à la charge de l’assuré. Ce coût peut varier selon le pourcentage d’indemnisation. La franchise est une stratégie adoptée par les compagnies d’assurances pour empêcher les assurés de déclarer à chaque fois les petits sinistres et inciter ces derniers à être plus vigilants. Il sera alors plus judicieux de réfléchir à deux fois avant de déclarer les dommages pour ne pas voir la franchise trop élevée.

    La localisation du logement peut aussi influencer le coût de l’assurance habitation. Un appartement situé au dernier étage sera plus facilement soumis à des risques liés à la fuite depuis la terrasse. Par ailleurs, pour un appartement situé au rez-de-chaussée, le risque de cambriolage sera plus grand. Dans les deux cas, le montant de la prime sera plus important.

    Bien choisir la manière de déclarer ses biens

    L’assurance habitation couvre non seulement les biens immobiliers, mais aussi les biens mobiliers. Il faut être astucieux dans la manière de déclarer ses biens mobiliers. S’il n’y a pas de meubles ou d’objets trop valeureux dans le logement, il n’est pas nécessaire d’exiger une grosse couverture. Par contre, si la maison contient des objets valeureux comme des tableaux ou des bijoux, il est mieux de l’assurer. Il est à préciser que plus la couverture demandée est importante, plus les primes sont élevées. La façon de rembourser joue aussi sur les coûts de l’assurance. De ce côté-là, il faut savoir laquelle de la valeur d’usage et de la valeur à neuf est à prendre en compte.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *