Acheter un bien immobilier : à quoi s’attendre ?

    Un grand nombre de personnes souhaitent devenir propriétaires. Les conditions pour y arriver sont rudes du fait de la complexité de la procédure d’achat d’une maison. Qu’elle soit neuve ou usagée, l’acquisition d’une maison passe par plusieurs étapes sur lesquelles il est important de se pencher. Voici donc les points clés pour vous aider à y voir clair.

    Les responsabilités de l’acheteur

    Avant d’amorcer toute procédure d’achat immobilier, l’acheteur doit impérativement commencer par définir le type de maison qu’il lui faut. Pour cela, il considère l’emplacement de la maison, le standing, les options fournies avec la maison, son état : neuve ou usagée, etc. Cela permet d’obtenir un premier aperçu des implications de cette acquisition.
    Dans le contexte actuel, posséder des fonds suffisants pour un achat immobilier est quasiment impossible. Cependant, il est important de prévoir dès le départ combien coûtera le bien ainsi que les obligations suivant cette acquisition, à savoir les frais d’enregistrement, les frais de dossier, les assurances, les honoraires du notaire, les frais liés à l’aménagement de la nouvelle maison.

    Ce que propose le système traditionnel de crédit immobilier

    Dans les banques traditionnelles, le crédit immobilier accordé aux particuliers est de 80 à 100 % du prix de la maison à acheter. Pour cela, il est impératif de posséder les 20 % restant sur le prix du bien. Mais vu les obligations administratives autour de l’acquisition immobilière, tout cela ne réussit toujours pas à couvrir la totalité des besoins de l’acheteur.
    À considérer que les frais d’enregistrement de l’achat atteignent 12,5 % du prix du bien et que la somme des autres frais comme la rénovation, la TVA (si la maison est neuve), les frais de déménagement et d’aménagement, le précompte mobilier, ainsi que les frais de crédit peuvent arriver jusqu’à 12,5 %, cette option peut aboutir sur une impasse si l’on ne fait pas assez attention.

    Pourquoi choisir le prêt total ?

    Également appelé prêt 125 %, le prêt total est proposé par un organisme de crédit rapide garantissant la couverture financière de toutes les procédures liées à l’achat du logement. Ainsi, en ayant recours à ce type d’emprunt, l’acheteur peut faire son acquisition même s’il ne possède aucun apport propre pour la financer.
    Cette méthode d’emprunt est avantageuse de par la diversité des prestations sur le marché. Aussi êtes-vous libre de comparer toutes les offres et tabler sur celle qui parait vous convenir le mieux. En fonction du montant de votre prêt et de la formule choisie, la quotité hypothécaire de votre prêt peut baisser. Cela permet, sur le long terme, de réaliser des économies au niveau des taux.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *