Comment faire baisser le coût global de son crédit immobilier ?

    Le coût d’un crédit dépend essentiellement du taux d’intérêt de l’emprunt. Actuellement, les taux atteignent un niveau « historiquement bas ». Les nouveaux emprunteurs bénéficient d’une véritable manne financière. Mais qu’en est-il pour ceux qui ont contracté leur prêt immobilier auparavant ? Quels moyens disposent-ils pour réduire le coût total de leur crédit ?

    Le rachat de prêt immobilier peut vous faire économiser des milliers d’€

    Le taux d’intérêt du crédit immobilier culminait à plus de 4% en 2011. En 2015, il est descendu à 2% et en 2019, il a atteint le plancher de 1%. En moins de 10 ans, le taux du crédit immobilier a perdu 300 points. Pour comprendre l’enjeu, en 2011, le total des intérêts pour un crédit immobilier de 250000€ était de 113000€. En 2015, ce total a baissé de moitié, soit 53000€. Un crédit immobilier souscrit en 2019 ne génère plus que 25000€ d’intérêt. Ceux qui ont souscrit leur crédit immobilier il y a plus de 5 ans ont tout intérêt à faire racheter leur crédit maintenant. Mais comment faire ?

    Le rachat de crédit immobilier est un mécanisme qui permet de revoir les conditions actuelles de votre contrat de prêt. Il consiste à s’adresser à un établissement de crédit spécialisé en vue de lui demander de reprendre votre contrat actuel pour vous en proposer un nouveau. Concrètement, l’établissement va rembourser votre crédit par anticipation et vous proposer un nouveau prêt. Passez donc d’un prêt immobilier avec un taux de 4% à un nouveau prêt immobilier de 1%. Payez ainsi des intérêts 4 à 5 fois moins élevés et économisez jusqu’à 50000€ sur le coût global de votre crédit.

    Attention tout de même car l’opération de rachat de crédit génère un certain nombre de frais dont des frais de dossier, de nouveaux frais d’inscription hypothécaire. Le différentiel de taux doit permettre de supporter ces nouvelles charges. On estime qu’un différentiel de 100 point est nécessaire pour que le rachat de crédit vous soit bénéfique.

    La renégociation de l’assurance emprunteur, une autre piste à exploiter

    D’autre part, il existe un poste qui peut directement influer sur le coût global de votre crédit immobilier, l’assurance emprunteur. Contrairement aux taux du crédit, le taux de l’assurance emprunteur est invariable. A titre d’exemple, Pour le même crédit exposé précédemment, avec un taux d’assurance de 0,35%, le coût de l’assurance sera toujours de 17500€. Au fil du temps, la part de l’assurance dans le coût global est passée de 10% à plus de 40%. Vous pouvez réduire l’importance de ce poste en renégociant votre assurance emprunteur. Mais la véritable solution serait de vous tourner vers la délégation d’assurance.

    De façon générale, lorsque vous souscrivez un crédit immobilier, votre banque accompagne son offre d’une proposition d’assurance emprunteur, désignée assurance de groupe. Toutefois, vous avez la possibilité de décliner cette offre et de chercher une offre plus avantageuse. En trouvant une assurance emprunteur à 0,20%, vous ne paierez plus que 10000€ en assurance, soit une économie de 7500€ par rapport à l’assurance de groupe. Cela vous permettra de baisser le coût global de votre crédit d’environ 17%.

    Il faut toutefois savoir que pour être accepté par la banque, la délégation d’assurance doit proposer une couverture équivalente à l’assurance de groupe.

     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *